Musique thérapeutique ou et musicothérapie

Les Musycalides sont-elles une branche de la « musicothérapie » ?

NON :

Car il ne faut déjà pas confondre « effet thérapeutique » et thérapie.

Ou faudrait-il dénommer tout ce « qui fait du bien », thérapie ?

  • Qu’est-ce qu’une thérapie ?

Une thérapie est un traitement pour des maladies diagnostiquées.

Si  leurs modes de fonctionnement et certaines des techniques utilisées (travail du son sur le corps par le Toning, ou improvisation instrumentale),  peuvent parfois rejoindre celle des traitements  des centres à visées musico thérapeutiques,  les Musycalides n’ont pas vocation à s’y substituer. Elles ne sont pas un traitement ne peuvent donc être qualifiées de thérapie.

 

  • Les Musycalides sont-elles une forme de « musique thérapeutique » ?

La musique thérapeutique est très souvent associée à la relaxation, à la détente, à la sérénité etc.

Elle est de plus en plus fréquemment utilisée dans des centres hospitaliers, car elle a effectivement le pouvoir de détendre les personnes qui vont être opérées ou sont en train de l’être. Attention là encore, la musique qui va détendre l’un peut angoisser l’autre.

Ce n’est donc pas  une démarche anodine et ses effets peuvent parfois être quelque soit la sincérité de ceux qui l’utilisent.

Les Musycalides peuvent avoir des effets thérapeutiques dans la mesure où elles contribuent souvent, et efficacement à l’amélioration d’un état « désagréable », physiquement émotionnellement, voire rationnellement !  Cet état peut être ponctuel, latent ou inconscient.

  • Qu’est-ce que les Musycalides apportent de plus que les thérapies par la musique ?

L’objectif des Musycalides cherche à apporter bien plus qu’un apaisement puisque c’est, bien plutôt, l’énergie qu’on peut en retirer qui en est l’aboutissement. En redonnant de l’énergie et les moyens de gérer son état en fonction des nécessités personnelles. Elles ne cherchent donc pas à faire s’évader de la réalité, mais bien au contraire d’y faire face et de la maîtriser… sans stress

  • Fonctionnement de base des Musycalides

On peut résumer ainsi le déroulement de tout atelier Musycalides.

Elles se déroulent toujours en trois étapes

  1.   Tout d’abord de « dénicher », puis expulser la source de problèmes, d’angoisses, de colères et de toutes sortes d’émotions négatives et polluantes.
  2.   Passés cette étape, un rééquilibrage, ou peut-être une réconciliation avec soi-même est nécessaire.
  3.  La dernière phase vise à trouver ou retrouver « sa nécessaire énergie », qui est propre à chacun.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s